Après le passage en force du 49.3 : les journées de mobilisation
communiqué intersyndical national

mardi 10 mai 2016
par  Webmaster FSU
popularité : 27%

En 2006, quand Villepin avançait le CPE et recourait au 49.3, un certain F. Hollande disait : « Le 49.3 est une brutalité, le 49.3 est un déni de démocratie, le 49.3 est une manière de freiner ou d’empêcher le débat parlementaire. »

Le préavis de grève est évidemment maintenu pour le Jeudi 12 mai
Manifestation : RDV à Denfert-Rochereau à 14H
Direction l’Assemblée nationale. Une demande d’audience est faite par les URIF.

Projet de Loi travail : amplifier la mobilisation face au déni de démocratie !

Alors que les salarié-es, les jeunes, les privé-es emploi, les retraité-es sont mobilisés depuis plus de 2 mois pour le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, alors que l’opinion publique reste massivement opposée à ce texte, le gouvernement décide de passer en force en utilisant le 49.3. Inacceptable !

Ce sont les mobilisations qui ont contraint le gouvernement, à proposer des modifications au projet de loi pour tenter d’en minimiser les impacts. Le compte n’y est toujours pas !

Un code du travail par entreprise à l’opposé de la "hiérarchie des normes", élément protecteur et égalitaire, perdure dans le projet de loi. Scandaleux !

Plusieurs secteurs professionnels continuent de développer des actions, des grèves (cheminots, routiers, énergie, chimie, construction, aéroport de Paris, etc.), qui sont autant d’éléments d’appui et de dynamiques dans la poursuite, l’amplification et l’élargissement du rapport de force.

Cette situation renforce la nécessité d’amplifier les mobilisations déjà engagées le 12 mai sur tout le territoire.

A partir de tous ces éléments, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, UNL et FIDL invitent leurs structures à organiser des assemblées générales avec les salarié-es pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction.

Elles appellent leurs organisations à construire deux nouvelles journées de grèves et manifestations le mardi 17 mai et le jeudi 19 mai prochains.

De plus, elles n’écartent aucun type d’initiatives pour les semaines à venir, y compris une manifestation nationale.

Afin de faire valoir leurs propositions elles décident de s’adresser ensemble au Président de la République pour être reçues rapidement.

Une nouvelle réunion des organisations syndicales se tiendra dès le début de la semaine prochaine pour décider de nouvelles mobilisations.

Montreuil, le 10 mai 2016


Contact

Un problème sur votre lieu de travail ? Le bon réflexe : contactez conjointement le secrétaire du CHSCT concerné et votre syndicat FSU .

CHS fédéral http://www.chsct-travail-sante-fsu.fr/

2

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

23 juillet - La Fonction publique attaquée !

Fonction publique :
— Remise en cause de l’unité de la Fonction publique !!! =>dissociation des (...)

26 mars - La Poste s’acharne : le droit syndical et le droit de grève en question

Soutien de la FSU au militant poursuivi en justice et menacé de licenciement, malgré les refus (...)

17 mars - Soutien à la grève du SNUipp-FSU 92 le jeudi 23 mars

Le SNUipp 92 appelle à la grève le jeudi 23 mars :
-- contre la situation bloquée des (...)

8 février - ATSEM : Défense des missions et des conditions de travail

SIgnez et faites signer la pétition pour les ATSEM
https://www.petitions24.net/les_ats... (...)

17 janvier - CONGRÈS FSU 92•

Le congrès statutaire de la FSU des Hauts-de-Seine se tiendra les 25 et 26 avril à Malakoff, 26 (...)